AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 cendrillon — conte défait

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alan Dewitt


avatar


Messages : 13
Date d'inscription : 01/08/2016
Pseudo : Gena!

MessageSujet: cendrillon — conte défait   Lun 8 Aoû - 3:01







Alan, Ichabod

Dewitt

24 ans

gratte-papiers

Gryffondor

cendrillon pour ses vingts ans est la plus jolie des enfants
naïf. nerveux. blessé. méfiant.
il a encore ces réflexes de petit animal en cage. à son âge pourtant, on aurait pu croire que ça allait lui passer.
emo boy, drama queen.
c'est pas de sa faute. c'est pas vraiment de sa faute, c'est que sa vie l'a un peu bouffé. il peut pas s'empêcher d'exagérer. d'avoir un air un peu théâtral quand il rembarre autrui. d'en faire trop quand ça frappe. des fois c'est un peu ridicule. des fois quand il prend un air très sérieux, presque grave, pour s'inquiéter de trois fois rien, on ne peut s'empêcher de lui rire au nez. même quand on l'aime bien.
gentil. loyal. assidu.
avec ça il aurait pu atterrir à Poufsouffle. sauf que lui, il ne bosse pas pour rien, il bosse pour s'en sortir. c'est pas un plaisir ça non, il éprouvait pas de plaisir à bachoter même quand il n'y avait pas d'exams. la loyauté aussi c'est presque une histoire de survie. parce que vu le nombre d'amis qu'il a, s'il se met à leur tourner le dos, va vite se retrouver tout seul le bougre. ça prend un moment à briser sa carapace en fait, à voir en lui autre chose que ce mec bizarre, un peu trop parano, un peu trop à faire des mystères pour rien.

à Poudlard c'était un élève modèle. pas un mot plus haut que l'autre. il ne brillait pas par ses interventions par contre. il préférait rester silencieux dans un coin de la salle et c'était bien suffisant pour tout le monde. il n'était jamais ni en retard ni absent, ses devoirs toujours rendus à l'heure. c'est-à-dire qu'il se devait bien d'être irréprochable.
parce qu'un cracmol, à Poudlard ça n'a pas sa place, on le lui aura assez dit. Poudlard, l'école des sorciers, l'école de magie. un cracmol ça n'a pas de pouvoir, qu'est-ce que ça irait faire là-bas. à piquer les places de nos enfants, de vrais petits sorciers, dans cette école réputée. de toute façon c'est sûr, sa place à Poudlard il l'a achetée. avec des parents pareils pensez-vous. riches à ne plus quoi savoir en foutre.

les parents. Mr et Mrs Dewitt. l'un moldu détenteur d'une des plus grosses fortunes de Londres, l'autre sorcière détentrice d'un des sangs les plus purs de Grande-Bretagne. c'est comme ça en tout cas que les journaux présentaient les choses à l'époque de leur mariage. glamour au possible. et puis il y avait les médias fachos qui incendiaient sa mère pour détruire l'héritage de sa famille tout ça. d'autres qui disaient que c'était un coup de comm' pour redorer leur réputation avant les élections. gamin, Alan collectait toutes les vieilles coupures de journaux sur ses parents. l'événement avait fait couler beaucoup d'encre.
à l'arrivée de leur premier né quelques années plus tard, le tout s'était tassé. le gosse grandit tranquillement entre les deux univers, sans présenter le moindre signe de magie. ce qui n'aurait pas été un problème s'il n'était pas le symbole d'une union dérangeante. il ne fallut pas longtemps pour que les médias lui trouvent un petit surnom : l'Erreur. la preuve que l'alliance entre les sorciers et les moldus, même en prenant les représentants les plus brillants selon les standards de chaque monde, était destinée à l'échec.

il a donc connu la fièvre médiatique, le feu des projecteurs. l'hypocrisie du monde et la volonté que pouvait avoir son prochain de le détruire si ça peut rapporter de la thune. il y eut un temps, peu après la rumeur de son inscription à Poudlard, où il pensait qu'on ne le laisserait jamais tranquille. qu'il y aurait toujours des gens pour le traquer, l'humilier. et puis c'est passé, comme tous les effets de mode.

c'est peut-être pour ça qu'Alan, c'est un peu un ado qu'a pas encore voulu sortir de sa chrysalide. il se la joue toujours rebelle, il fume et boit comme s'il avait quelque chose à prouver, il crache en croyant que ça lui donne l'air cool, il écrit des chansons pour sa gratte et il assume pas que les vagins le dégoûtent. alors il garde ses relations pour lui. parce qu'on a beau dire blabla les sorciers sont plus ouverts que les moldus sur la question, il en attend toujours la preuve.

on l'a compris, sa devise est "pour vivre heureux vivons caché".

ses parents ne sont pas sa seule famille. il a une soeur, une vraie quiche si on lui demande son avis. il l'adore. un jour sur deux. cinq ans et des caractères radicalement différent les séparent. tous deux à Gryffondor, Alan l'a souvent aidé à réviser ses sortilèges. il ne peut s'empêcher de l'envier, elle à qui tout semble réussir.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timothy Fink


avatar


Messages : 9
Date d'inscription : 08/07/2016
Pseudo : charlie (prince yolo)

MessageSujet: Re: cendrillon — conte défait   Mar 16 Aoû - 2:47

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan Dewitt


avatar


Messages : 13
Date d'inscription : 01/08/2016
Pseudo : Gena!

MessageSujet: Re: cendrillon — conte défait   Lun 22 Aoû - 10:16

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: cendrillon — conte défait   

Revenir en haut Aller en bas
 

cendrillon — conte défait

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» j'ai fait un chapeau !
» l'union fait la force 'a Meknes
» le fromage fait maison
» Shampooing "fait maison" ?
» Le conte chaud et doux des chaudoudous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OUBLIETTES :: GESTION DU PERSONNAGE :: Répartition :: Validées-